Parcourez et participez au

Livre d'or

Arnaud
8 octobre 2020

Site superbe…un vrai plaisir pour les yeux et culturellement très enrichissant ! Bravo !

Arnaud
Jean Luc Maréchal
20 septembre 2020

C’est le premier dimanche sans votre nouvel article !

Je tiens à vous rassurer : je suis juste trop occupé en ces temps dédiés au Patrimoine ! Ce samedi et dimanche, vous le savez… mais vendredi, c’était la journée pour les scolaires, et j’ai piloté des classes. Les 4 jours précédents, nous recevions les élèves de l’école de Chaillot…

J’ai bien plusieurs articles “presque prêts”, mais aucun n’était satisfaisant. J’ai donc préféré m’abstenir. Je pense que dimanche prochain, je me rattraperai !

Je profite de ce mot dans le livre d’or pour féliciter Éris le Sabazec pour l’énorme travail qu’il réalise en étudiant ma généalogie. Le résultat fera l’objet d’un article dans ces colonnes. J’ai aussi une pensée émue pour Georges Borreman, qui a écrit juste avant, dans ce livre d’or, qui vient d’être cambriolé, et a perdu des années de collection, et est dans une peine profonde. Courage Georges !

Jean Luc Maréchal
Georges Borreman
1 septembre 2020

Bravo à vous pour ce site  qui est vraiment très riche d’histoires. Grâce à vous j’ai pu en apprendre plus sur la numismatique.

Les dessins sont magnifiques !

Merci à Jean-Luc Maréchal ainsi qu’à Bruno Visentini et sans oublier les légataires. Grâce à un des légataires (Jean-Charles Viguier) il m’a permis de découvrir les outils, les plâtres, les dessins de Jean-Luc Maréchal, un pur bonheur pour les yeux !

Merci à vous et merci aussi au site d’exister !

Georges Borreman
Jean-Luc Maréchal
30 août 2020

Depuis son lancement le 21 juin 2020, ce site « 10francsgenie.fr » a beaucoup grandi, à raison d’un article par semaine. Il va continuer, car j’ai beaucoup de matière en attente !

Il contient à présent sept pièces de monnaie, dix médailles ou trophées, vingt-neuf articles plus ou moins techniques, ainsi que des caricatures, des gravures sur arme, des interviews, des témoignages…

Fonctionnant en trio, Bruno, Olivier et moi, nous tenons la cadence d’une publication chaque dimanche. Plusieurs textes sont prêts d’avance, d’autres s’ajoutent en fonction de l’actualité. C’est le cas de celui sur le « Patron » Émile Rousseau, qui paraît ce 30 août 2020. Ce sera le cas d’un article sur Daniel Gédalge, en réponse à un contact avec son fils Pierre.

Un document se profile à l’horizon : Éric Le Sabazec s’est proposé de retracer ma généalogie (cf. le commentaire précédent sur ce livre d’or). Son travail avance bien, et ça nous donnera un papier supplémentaire.

Sont, d’ores et déjà en lice, une vingtaine d’articles sur des monnaies, des médailles, et autres… Voilà de quoi m’occuper, et vous distraire !

À bientôt, et n’hésitez pas à écrire sur ce livre d’or.

Jean-Luc Maréchal
Eric LE SABAZEC
23 août 2020

Depuis 1978, j’effectue des recherches généalogiques sur ma famille.
https://www.geneanet.org/profil/elesabazec

Puis en 2010, en mémoire de mon père numismate, je me suis plongé dans l’univers généalogique des artistes graveurs de monnaies.
Malheureusement, toutes ces personnes ne sont plus parmi nous.
Si Jean-Luc l’acceptait, ce serai avec joie que je retracerai sa généalogie,
bien entendu sans contre partie.

Amicalement,

Eric LE SABAZEC
Albin Rey
“15 ans” NDLR
23 août 2020

Excellente aventure qui est lancée avec ce site ! Superbe et super de pouvoir admirer ces articles et toute cette base de données numismatique mais surtout humaine et culturelle.

Merci !

Longue vie à ce site, en espérant qu’il puisse toucher le plus de monde possible et qu’il créera des passions 😉

A bientôt, au détour d’un article !

Albin Rey
LE MEUR Alain
5 juillet 2020

Lion (de Belfort), Génie (de la Liberté),
de Rude au Coq, en passant par le Mont Saint-Michel,
tu as bien mérité ton bâton… de Maréchal !!!

LE MEUR Alain
Jean-François DELÉNAT
3 juillet 2020

Simple collectionneur, je suis émerveillé par ce site qui m’a fait découvrir une personnalité attachante et m’a appris énormément sur le métier de graveur.

Félicitations et merci à Jean-Luc pour tous ces partages et aussi à Olivier pour la qualité de son travail, une belle réalisation.

Jean-François DELÉNAT
Eric FRONCZAK
2 juillet 2020

C’est la suite logique du groupe Facebook crée en 2017, trois après on à le plaisir de retrouver sur ce site, tous les documents, études, anecdotes …… sur les créations de Jean-Luc Maréchal qui n’a de cesse de partager, pour nous, son savoir et son expérience.
Merci à lui et aux personnes qui ont oeuvré pour que ce joli site existe et perdure.

Eric FRONCZAK
Jean-Charles Viguier
1 juillet 2020

En ma qualité de légataire et collectionneur de Jean Luc Maréchal, c’est au delà du plaisir que je parcours ce site. Une source de savoir qu’il fallait partager et une carrière bien remplie qui ne devait pas finir dans l’oubli ou dans l’ombre.

Il y a tant de choses à savoir et à apprendre que ce site permet de s’enrichir culturellement.

Merci Jean-Luc pour ce partage inestimable.

Jean-Charles Viguier
L. Delaraie
30 juin 2020

Quel plaisir, d’avoir enfin la chance de mettre des anecdotes, des réponses sur les questions que l’on ait pu se poser. Sur une “icône” de notre enfance pour certains, une menue monnaie pour d’autres, un souvenir qu’ils ne connaîtront jamais, pour beaucoup.

Pour la plupart elle est la “10 francs génie”, pour d’autres elle est la “10 francs génie de la Bastille”, et pour les initiés la “10 francs génie de la liberté” ! On a pour beaucoup d’entre nous des souvenirs avec cette monnaie, à la fois énigmatique de par son bi-metallisme, curieuse de par sa modernité, ses traits, ses courbes telle un emblème de son temps. Ayant différentes significations, rappelant à chacun d’impérissables souvenirs, des moments de vies.

En tant que numismate quel plaisir, de pouvoir “parler” avec quelqu’un qui a participé à notre passion, sans même se douter de ce qui allait arriver après. C’est avec plaisir que je parcourrai cette masse d’informations, qu’il y a sur ce site. Merci “Papy 10 francs” d’avoir eu cet “éclair de génie” !

L. Delaraie
André MILHORAT
23 juin 2020

Bonjour cher ex-graveur !

Je suis un passionné de numismatique depuis 50 ans et ex-rédacteur de Numismatique & Change pendant plus de 20 ans, jusqu’à sa disparition…

Je suis très intéressé par les œuvres qui sont malheureusement restées anonymes. Que les artistes comme vous soient honorés, même avec beaucoup de retard. Je n’avais jamais entendu parler de votre nom, avant de le découvrir dans “Numismag”. Maintenant, je me sens obligé de vous dire: “Maréchal, me voilà !”.

J’ai été satisfait de voir votre liste de monnaies non signées, avec leurs auteurs (dessinateurs seulement et/ou dessinateurs-graveurs). Curieusement, ces dernières années, j’avais trouvé différents noms comme ceux de Marcel Guilleminet, Jean-Claude Dieudonné et Daniel Gédalge. Par contre, comme ils ne me disaient rien, j’avais pensé qu’ils étaient plutôt dessinateurs que graveurs… A propos du premier, que veut dire “Del.” devant son nom, sur votre liste ? J’ai donc découvert, grâce à vous, les véritables auteurs de la 20f Mt St Michel et surtout de la 100f Zola-Germinal (et de 2 !).

J’aurais plein d’autres questions à vous poser pour d’autres monnaies anonymes mais je vais m’arrêter ici pour aujourd’hui.
A bientôt, donc !
Bien cordialement.

André MILHORAT
Philippe Heinis
23 juin 2020

Oh, un livre d’or ! J’aime bien les livres d’or, moua 🙂

Philippe Heinis
Déchamp Didier
22 juin 2020

Je souhaite longue vie à ce site très bien fait dédié au travail d’un graveur qui mérite les honneurs qu’il se doit, un homme du partage de son savoir, accessible et humble…

Un génie, un génie de la liberté…

Merci infiniment de nous ouvrir les portes d’un métier méconnu par les plus jeunes et même, méconnu tout court… 😉
Merci l’ami, merci Jean-Luc Maréchal…

Déchamp Didier
Erwan
22 juin 2020

Bonjour,

Numismate et en particulier dans le domaine des essais, la mise en avant d’un graveur dont l’œuvre a était très massivement distribuée, manipulée mais qui paradoxalement demeure inconnu pour la majorité des personnes est une bonne chose.

D’un côté plus personnel, j’espère découvrir et en apprendre plus sur les différentes étapes qui ont conduit notamment à la 10 et 20F mais aussi sur les procédures générales de la monnaie de Paris à l’époque.

Merci et bravo !!!

Erwan
Cyrille
21 juin 2020

Jean-Luc, vie ta vie de retraité, mais par contre toute cette richesse que tu nous offre, tes expériences tes techniques que du big up, je sais que tu reste modeste un graveur reste un fonctionnaire, tout autre aurais pu faire de même mais bon tes gravures sont là tes expériences aussi donc le “y’a cas, faut qu’on con” ne marche pas, big up mister Dubout.

Ce site est pour toi respect

Cyrille
Mbeirick
21 juin 2020

FÉLICITATIONS. BRAVO.

Mbeirick
Gobin Eric alias Loïc Durand
21 juin 2020

Longue vie à ce nouveau site web qui je pense sera passionnant, il est déjà dans mes favoris.

Gobin Eric alias Loïc Durand
Bruno Visentini
14 juin 2020

Vous lisez ces lignes, mon pari est donc réussi !

Jean-Luc Maréchal fait partie de ces « oubliés de la numismatique ». J’ai donc décidé de réparer cela en lui offrant « son site » : www.10francsgenie.fr

En tout premier lieu, ce site est aussi le vôtre, car vous allez découvrir l’envers du décor de cette 10 francs Génie de la Liberté, l’œuvre la plus connue de Jean-Luc Maréchal. En vous promenant, vous pourrez vous rendre compte du travail effectué par ce graveur de talent depuis l’école Boulle jusqu’au statut de maître-graveur de la Monnaie de Paris qu’est Jean-Luc Maréchal.

Tout ce qui figure sur ce site est lié à l’expérience vécue par Jean-Luc Maréchal à la Monnaie de Paris, aussi, certains propos pourront peut-être blesser certaines personnes. Ce site est également l’occasion de rétablir certaines vérités…

Toutes ressemblances avec des faits réels ne sauraient être une pure coïncidence.

Maintenant, j’espère qu’à travers ce site, beaucoup d’erreurs seront corrigées, car nos sources sont sures.

Je ne peux m’empêcher d’avoir quelques mots amers envers Wikipédia®, qui sont loin d’être amicaux. En effet, suite aux difficultés nombreuses de créer une page dédiée à Jean-Luc Maréchal sur l’encyclopédie libre du Web, j’ai décidé de créer ce site. Finalement, merci à Wikipédia® !

Plus sérieusement, je tiens à remercier Olivier Maréchal d’avoir accepté de m’aider à accomplir ce travail, qui n’est pas encore terminé, loin de là… Je me revois le premier jour avec une feuille blanche à me demander comment mettre en place tout ça. Ce site est certainement perfectible, mais avec votre concours, nous en ferons un site unique en son genre. En effet, c’est tout d’abord l’un des très rares sites dédiés à un graveur monétaire, et ensuite réalisé avec le concours de ce dernier !

Nous continuerons au fil des semaines, des mois et des années, à ajouter des articles, des images, des anecdotes et des liens liés au monde de la numismatique et des graveurs.

Nous avons bénéficié de l’aide de la Monnaie de Paris et de Joël Cornu (CGB), qui nous ont, entre autres, autorisés à utiliser des images de qualité pour agrémenter ces pages.

Et bien sûr je tiens à remercier Jean-Luc Maréchal, mon ami, pour le temps qu’il consacre depuis des années à tous les passionnés de la 10 francs Génie et aux numismates afin de faire connaitre son métier de graveur. Merci à toi d’être là, aux côtés des numismates…

Tu mérites ce site, et même plus encore, tu n’es pas bout de tes surprises !

Bruno Visentini
Maréchal Jean-Luc
Graveur sur acier retraité
29 mai 2020

Je menais une vie de retraité, à mille lieues de mon ancien métier de graveur…

Quelques rares médailles ou monnaies trainaient sur les étagères de ma maison, mais j’avais, en 2006, tourné définitivement la page… jusqu’au jour où des numismates m’ont “mis la main dessus” !

J’ai rencontré un monde très différent du mien, mais j’ai surtout découvert que j’avais plusieurs cartons pleins d’archives de mes années de travail, cartons qui auraient fini à la déchetterie si je n’avais pas décidé d’en léguer le contenu.

Ce travail de Legs est très long, car il faut donner un sens à chaque objet ou dessin, en raconter la vie ! La création de ce site est une sorte de bilan du travail accompli avec une petite équipe, dans l’intérêt de la collectivité.

J’écris ce petit mot le 29 mai ; chaque jour, je livre un dossier, un article… Le site sera rendu public le 21 juin, mais nous continuerons à y apporter des compléments et des nouveautés !

Je tiens à remercier (dans l’ordre alphabétique) : Ludovic Bru, Olivier Maréchal, Albin Rey, Rida Roty, Jean-Charles Viguier et Bruno Visentini.

Maréchal Jean-Luc
Olivier Maréchal
Développeur Web
14 mai 2020

Développeur web de ce site Internet et fils cadet de Jean-Luc, j’ai travaillé 2 mois à la Monnaie de Paris en temps que stagiaire scolaire, puis en CDD pour une vacation d’été, comme assistant de M. Jean-Marc Quesada au sein du service comptabilité.

Si les passionnés de numismatique connaissent la valeur des monnaies et des médailles, j’en connais le coût de leurs matières premières, pour avoir signé quotidiennement les chèques d’achat d’or aux montants que je ne savais pas orthographier.

« Million » ça prend un “s” au pluriel ?

Comment faire tenir « un million trois cent trente mille huit cent quatre vingt dix francs » dans la zone montant ?

Des traits d’union vous avez dit ?

Mais l’agent comptable et ses équipes furent très patient(es) avec moi, je les en remercie.

Après avoir classé, rangé et dactylographié, une autre expérience fut de me perdre dans les couloirs de la Monnaie, cherchant un chocolat chaud à l’un des nombreux distributeurs que contenait le bâtiment. Tout sauf une soupe ! Il me fallait chercher le distributeur proposant encore son chocolat et donc parcourir des bâtiments comportant autant de cours intérieures que de demi-étages, de personnels en blouses bleues, noires ou blanches que de… « Bim  !» attention au saut d’or posé par terre.

La boisson, elle, était gratuite et valait le coup.

Perdu dans la Monnaie, je pouvais m’orienter grâce aux sons, plus graves au rez-de-chaussée créés par des machines estampillées « 10 Tonnes » pour frapper des matrices, puis des sons de plus en plus aigus en provenance des étages élevés, comme ceux de l’atelier de gravure avec ses fraises au bout des flexibles électriques et ses coups de burins dans l’acier. Entre les deux, beaucoup d’armoires, d’outils, de personnels d’entretien, de livreurs, de réparateurs.

Il m’est arrivé de me perdre volontairement au service Informatique pour admirer l’ordinateur central : le serveur BULL, un monstre de puissance et de stockage remplissant une salle climatisée d’une centaine de m².

Nous sommes entre 1990 et 1993, si vous connaissez le modèle de l’ordinateur présent à cette époque et en avez une photo, écrivez moi : olivier@68000.fr c’était ma passion, ça l’est toujours.

2 mois de travail ont gravé des souvenirs formateurs encore présents 30 ans après, raison pour laquelle je vous invite vivement à parcourir ce site résumant les 30 ans de carrière de Jean-Luc.

2 mois de travail c’est également le temps passé sur la structure de ce site, que j’espère plaisante à parcourir.

Travail sur glaise, Isis 1989

Olivier Maréchal

Proposer un message

Cher visiteur, merci pour votre passage sur ce site consacré à la 10 francs et aux œuvres de Jean-Luc Maréchal. Nous serons ravis de publier un message en votre nom.